Faire des repas végan, végétarien, pourquoi ? Partie 2

encyclopedie cuisine vegetarienneFaire des repas végan, végétarien, pourquoi ? Partie 2 Pour faire suite au premier article

Comme, j’ai écrit dans le premier article, allez doucement, seulement avec une petite quantité, comme par exemple deux cuillères à soupe par jour. Augmentez progressivement à un quart de tasse. Une demi-tasse, puis une tasse ou tout autre récipient que vous voulez mais sans abus. Augmentation progressive de la quantité de légumineuses. Cela Réduit les problèmes d’indigestion et de ventre gonflé, vous comprenez pourquoi, je vous dis ça. Je me rends compte que cela peut vous sembler fatiguant au début, c’est clair et c’est normal. Surtout si vous ne savez pas quoi faire, alors on cherche partout, et le cerveau se fatigue. Alors commencez à apprendre quelques recettes, que vous aimez, inscrivez-les sur un cahier ou un support. Et maîtrisez-les, celles-ci deviendront vos recettes de base au fur et mesure des jours, et ça deviendra du mimétisme sans que vous rendre compte.

Des nouvelles recettes pour faire des repas végétariens

Quand vous vous habituerez progressivement, vous, vous voudrez avoir de nouvelles recettes à réaliser. Vous en trouverez beaucoup sur Internet, je vous le garantie, et, de délicieuses mais regarder surtout celles qu’il vous plait et celles qui sont réalisables facilement. Il faut le temps au temps, au début c’est un peu rébarbatif mais petit à petit tout se met en place et vous le ferez machinalement. Même si vous sentez que ça représente beaucoup de travail pour vous, dites-vous bien, qu’il faut bien commencer un jour, et c’est vrai que nous sommes chamboulés par les changements d’habitude mais cela vaut le coup.

vegetarien vegan fruits legumesIl est normal que vous ayez faim au début d’un changement de régime alimentaire. N’oubliez pas que la nourriture végétarienne fournit moins de calories. Même avec de grandes quantités, les fruits, les légumes et les légumineuses, ils ne fournissent pas les mêmes calories, que vous trouverez dans la même quantité de viandes grasses, beurre, fromage ou crème glacée. Si vous terminez complètement votre repas, vous sentirez une heure ou deux après, que la faim revient. Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il faut respecter votre faim. De plus, Il vous faudra un certain temps pour vous habituer, ce qui est tout à fait normal. Mais soyez en sûr votre corps va changer et trouver son propre équilibre très bientôt. Je le dis fréquemment, parce que je pense que notre corps est notre allié le plus précieux.

Quelques questions pour vous connaitre

Quelques questions pour savoir vraiment ce que vous voulez et si vous êtes prêts à franchir le pas : pour être végétarien. Avez-vous de la volonté ? Pourquoi voulez-vous être végétarien ? Est-ce pour votre santé ? Pour l’environnement ? Pour les animaux ? Pouvez-vous être plus précis ? Pouvez-vous l’écrire sur un papier ? En le voyant écrit, et le voir tous les jours sur votre réfrigérateur par exemple, cela vous rappelle la raison. L’autre chose est que de savoir «pourquoi» aide à changer notre conception par rapport aux choses que nous avons laissées derrière nous. Comme notre capacité à manger du poulet par exemple, à la place nous nous concentrons sur les choses positives. Comme par exemple la santé retrouvée, et/ou gagnez un bon impact sur l’environnement. Et la certitude de savoir que nous ne sommes pas la cause de la douleur d’un animal qui a perdu la vie jusqu’à ce que vous appréciez votre repas. Nous allons dire que c’est une bonne cause, à vous de voir si c’est bien pour vous de le répéter ou de le lire.

Votre choix d’être végétarien ?

Quelle que soit votre raison, il n’y a pas de décision c’est votre choix. La question que vous devez vous poser est : pourquoi ? Il vous aide à rediriger notre attention sur les choses que vous pensez avoir perdu, aux choses que vous gagnez réellement. vous vous sentez perdu ? !!! Vraiment ?! Ne soyez pas angoissé. Faites juste ce qui a du sens pour vous. Il y a des histoires de personnes qui sont passés au programme végétarien du jour au lendemain, et ils ne l’ont pas nié, alors pourquoi pas vous.

Vous êtes devenu végétarien pour x ou y raison (s) et cela vous concerne mais ce qu’il faut savoir pour être honnête, le chemin du programme végétarien est une ligne en zigzag plus qu’une ligne droite. Alors, vous avez du courage, croyez-moi c’est vrai c’est du “courage” pensez-y. Vous allez même écrire des recettes végétariennes dans un cahier ou autre support et, d’après les instructions des méthodes d’alimentation traditionnelles. Vous allez voir, vous allez scruter toute votre vie antérieure, ce qui est normal. Donc, si vous faîtes un écart, transformez-le en positif et continuez à sourire, et surtout ne culpabilisez pas pour autant ! En d’autres termes, si vous êtes déçu (pas entièrement , heureusement) Non ! Il ne faut pas ! il suffit de se reprendre en main, et hop ! De continuer. C’est tout. Les écarts ça existe partout, dans tous les domaines, alors ne vous faites pas de bile.

Vitamines c’est primordial

Bien-sûr que nous avons besoin de vitamines, c’est indéniable. Et, oui, la vitamine B12 est recommandée, mais la quantité de fois dépend de la dose que vous prenez. Vérifiez avant de la prendre, regardez bien les inscriptions, le dosage. Même si vous habitez dans une zone où le soleil ne brille pas beaucoup ou si vous portez toujours un écran solaire, la vitamine D est également recommandée, et cela s’applique à tout le monde, et pas seulement aux végétariens. Pour moi, le régime végétarien n’est pas seulement de la sympathie envers les animaux, l’environnement et ma santé, c’est un choix de vie plus sain.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »
error

Vous aimez ? Partagez ! Merci !

RSS
Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share